Projet de loi 59 : Le Conseil provincial (International) demande une loi adaptée à la réalité et au bilan catastrophique que l’industrie de la construction

Projet de loi 59 : Le Conseil provincial (International) demande une loi adaptée à la réalité et au bilan catastrophique que l’industrie de la construction

Montréal, le 21 janvier 2021 –  Dans le cadre des consultations particulières sur le projet de loi 59, Loi modernisant le régime de santé et de sécurité du travail, le Conseil provincial du Québec des métiers de la construction (International), communément appelé Inter, demande aux élus d’adopter des mesures adaptées à la réalité des travailleuses et des travailleurs de la construction étant donné le bilan catastrophique de l’industrie.

En effet, alors que les travailleuses et les travailleurs de la construction représentent près de 5 % de la population active au travail, l’industrie subit près de 30 % des décès par accident de travail et par maladies professionnelles chaque année. De plus, outre le bilan, les particularités de l’industrie sont nombreuses : une industrie précaire avec une moyenne de 1000 h travaillées année, des changements fréquents de chantiers et/ou d’employeurs, un accès inégal à l’industrie en termes de préparation puisque certains entrent par diplomation, mais d’autres, sans expérience ni formation, par ouverture de bassins et, finalement, une loi qui régit l’industrie de façon unique.

Afin de lutter contre le bilan de l’industrie et de protéger les travailleuses et les travailleurs aux conditions particulières, le Conseil provincial (International) a partagé avec les parlementaires des propositions dans les secteurs suivants :

  • Le type, le rôle et la nomination des représentants en santé et sécurité
  • la pertinence, la mise en vigueur, la publication et la révision des programmes de prévention
  • le programme de “maternité sans danger” dans l’industrie de la construction
  • les pouvoirs et le rôle du comité de chantier
  • la création d’une norme en santé et sécurité
  • l’exclusion des coûts de santé et sécurité des appels d’offres
  • l’amélioration du droit de refus des travailleuses et des travailleurs
  • l’augmentation des amendes
  • l’indépendance des médecins du travail
  • l’indemnisation et la gestion de l’amiante et de la silice

Le mémoire de l’Inter est disponible ici

Citation :

“ Le bilan de notre industrie est catastrophique et il est donc important pour nous de sensibiliser les élus aux particularités de notre industrie qui expliquent la situation en santé et sécurité. Nous ne pouvons pas traiter la construction comme d’autres secteurs et il est donc important d’adapter la législation afin d’obtenir des résultats concrets. ”

 

« Parlez de votre douleur, de votre tristesse, de ce qui vous stresse. Ne gardez surtout pas cela pour vous »

« Parlez de votre douleur, de votre tristesse, de ce qui vous stresse. Ne gardez surtout pas cela pour vous »

La période du temps des Fêtes amène normalement avec elle de nombreuses occasions de réjouissance, mais pour certaines personnes, ce temps de l’année peut parfois amplifier les sentiments d’anxiété ou de solitude.

C’est pourquoi les associations patronales et syndicales de l’industrie de la construction s’allient et invitent les travailleurs et les travailleuses ainsi que les entrepreneurs et les entrepreneures qui se sentent isolés ou éprouvent de l’anxiété ou encore vivent avec des troubles de santé mentale à s’adresser aux différentes ressources qui s’offrent à eux.
Les personnes assurées par MÉDIC Construction et leurs personnes à charge peuvent faire appel au Programme CONSTRUIRE en santé de la Commission de la construction du Québec. Elles peuvent parler avec une infirmière 24 heures par jour, 7 jours par semaine, en composant le 1 800 807-2433.

Les entrepreneurs et entrepreneures peuvent faire appel à leur courtier d’assurance respectif.

Tous les acteurs de l’industrie de la construction peuvent faire appel à ces ressources :

  • Info-Social : 811
  • Écoute Entraide : 1 855 EN-LIGNE (1 855 365-4463)
  • LigneParents : 1 800 361-5085
  • Tel-Aide : 514 935-1101
  • Ordre des psychologues du Québec : 514 738-1223 ou sans frais 1 800 561-1223
  • Association québécoise de prévention suicide : 1 866 APELLE (1 866 277-3553)
Sentence arbitrale – Utilisation d’un système de pointage (punch) sur téléphone cellulaire personnel

Sentence arbitrale – Utilisation d’un système de pointage (punch) sur téléphone cellulaire personnel

Le 17 novembre dernier, l’arbitre Gabriel-M. Côté rendait un son jugement à propos de l’utilisation d’application de pointage installée sur le téléphone cellulaire de travailleurs qu’ils utilisent à ses propres frais.

Dans sa sentence arbitrale, l’arbitre s’est rangé du côté de notre argumentaire et déclare que le pointage (Punch) ne peut être effectué à partir d’une application mobile installée sur un téléphone personnel.

Pour consulter la décision

LES AVIS D’ASSURABILITÉ DES RÉGIMES RAR ET Z ONT ÉTÉ POSTÉS LE 28 OCTOBRE

LES AVIS D’ASSURABILITÉ DES RÉGIMES RAR ET Z ONT ÉTÉ POSTÉS LE 28 OCTOBRE

Nous désirons rappeler aux travailleurs bénéficiant des régimes RAR et Z qu’ils ont reçu à la fin du mois d’octobre leurs avis d’assurabilité pour la période allant du 1er janvier au 30 juin 2021. Ceux-ci ont jusqu’au lundi 7 décembre pour envoyer leur paiement à la CCQ.

Voici le montant des primes pour la période du 1er janvier au 30 juin 2021:


IMPORTANT

Dans le contexte actuel, les paiements par les services en lignes de la CCQ et par votre institution financière sont fortement recommandés.

 

 

LES AVIS D’ASSURABILITÉ DES RÉGIMES RAR ET Z ONT ÉTÉ POSTÉS LE 28 OCTOBRE

LES CHÈQUES DE VACANCES À LA POSTE LE 20 NOVEMBRE

Tout comme lors de la période des congés annuels d’été, la CCQ émettra au mois de novembre les chèques de vacances pour les prochains congés annuels d’hiver

Les chèques seront mis à la poste le 20 novembre prochain et seront encaissables à compter de cette même date. Ceux-ci seront accompagnés d’un relevé des heures. Chaque chèque représente le pourcentage (13 % ) prévu par les conventions collectives pour compenser les vacances (6%), les congés fériés (5,5%) et les journées de maladie (1,5%) pour la période allant du 1er janvier au 30 juin 2020 ainsi qu’une partie des intérêts accumulés durant cette même période.

Attention au changement d’adresse
Si vous n’avez pas adhéré aux services en ligne de la CCQ votre chèque sera acheminé à l’adresse que la CCQ avait dans votre dossier avant le 30 octobre 2020.

PAIEMENT PAR DÉPÔT DIRECT
Le dépôt sera fait en date du 20 novembre 2020 dans le compte bancaire inscrit à votre dossier en date du 1er novembre.

IMPORTANT
Si vous n’avez pas reçu votre chèque, 10 jours suivants l’émission, communiquez avec le bureau de la CCQ de votre région après cette date afin qu’elle procède à l’émission d’un nouveau chèque.

Si vous avez des questions sur ce sujet ou que vous ne recevez pas votre chèque de vacances, n’hésitez pas à communiquer avec votre agent d’affaires. Votre section locale peut vous aider!